Stella Lansing: elle capte sur film des images d’une autre dimension

Stella Lansing voit des orbes dans le ciel

Tout a commencé un soir de 1961, lorsque Stella Lansing, une habitante de Northampton au Massachusetts (États-Unis), a remarqué un objet lumineux ressemblant à un orbe au-dessus de sa maison. Il lui semblait que l’objet l’observait. Puis, d’un coup, l’objet s’est rapproché de l’endroit où elle se trouvait, et a plané un moment à quelques mètres d’elle, avant de se projeter au loin et disparaître.

Au cours des années suivantes, Stella et ses enfants se sont mis à voir régulièrement de ces orbes. Parfois, ils restaient immobiles, d’autres fois, ils semblaient les suivre. Il lui est arrivée aussi de voir des silhouettes d’êtres étranges.

Lorsque Stella Lansing parlait de ses expériences, les gens restaient sceptiques. Frustrée de leur incrédulité, elle décida de prendre des photo de ce qu’elle voyait afin de prouver qu’elle disait vrai.

Stella prit des photos, mais elle trouvait qu’elles ne rendaient pas bien l’expérience qu’elle vivait. Il aurait fallu filmer les orbes pour vraiment démontrer ce qui se passait. Aussi, Stella s’acheta-t-elle une caméra 8mm afin de filmer ces événements.

stella lansing
Stella Lansing

Stella filme des images hors-contexte

Le 18 février 1967, Stella a enfin eu l’occasion d’utiliser sa caméra 8mm. Alors qu’elle roulait sur la route 32 dans Northampton, elle remarqua des lumières dans le ciel et gara tout de suite sa voiture le long de la route. Le conducteur d’un autre véhicule, qui avait probablement remarqué les orbes, s’arrêta lui aussi. 

Au dessus de leurs têtes, deux lumières jaunes évoluaient tranquillement de l’est vers l’ouest, en direction du cimetière. Le temps que Stella prépare sa caméra, deux autres orbes étaient apparus, l’un d’eux semblant rebondir dans le ciel « comme une balle de caoutchouc ». Stella a filmé ce ballet d’orbes dansant dans le ciel, tandisque le conducteur de l’autre véhicule se tenait près d’elle, et admirait ces mouvements de lumières. À un moment donné, un orbe bleu est venu rejoindre les autres. Puis, une lumière blanche a semblé envelopper toute la zone, et les orbes sont partis à une vitesse extraordinaire.

Stella avait enfin réussi à filmer les phénomènes dont elle était témoin depuis des années. Mais il lui a fallu un an avant qu’elle n’obtienne un projecteur afin de visionner le film en détail. Son projecteur tout neuf était muni d’une technologie lui permettant de ralentir la projection, et même de regarder son film image par image. 

Et c’est ce procédé qui lui a permis de remarquer que certaines images de ce film présentaient une scène insolite, qui ne ressemblait en rien à ce qu’elle avait filmé dans le ciel en février 1967. La scène en question était présente sur un si petit nombre d’images qu’on ne la remarquait même pas lorsque le film jouait à vitesse normale. La scène montrait quatre hommes que Stella ne reconnaissait absolument pas, et qui n’étaient pas sur place au moment où la scène des orbes avait été filmée.

Cette image a été surnommée « Les occupants ».

occupants stella lansing
4 images du film où on peut voir "les occupants"
occupants stella lansing
Les occupants

Stella elle-même croyait que ces hommes devaient se trouver à l’intérieur d’un des objets non identifiés qu’elle avait filmés. « Je n’ai jamais vu les gens lorsque je les ai filmés, a-t-elle raconté. Je ne peux pas vous dire de quel objet ils provenaient ou dans quoi ils étaient. La seuls chose à laquelle je peux penser, c’est qu’ils devaient provenir de l’objet qui brillait d’un blanc doux. »

Stella Lansing, chasseuse d'OVNIs prolifique

Au fil des années, Stella Lansing a filmé plus de 50 rouleaux de film 8 mm, et pris de nombreuses photos en utilisant six caméras différentes, deux types de films, à toutes sortes d’heures du jour ou de la nuit, dans 5 états américains. Ses sujets sont des orbes ou des objets volants non identifiés. Elle a noté méticuleusement chaque fois qu’elle a vu ces OVNIs, avec la date, l’heure et l’endroit.

Elle avoue qu’elle ressent la compulsion de prendre un film ou des photos, et que c’est en suivant cette intuition qu’elle est devenue aussi prolifique. 

Lorsqu’elle a essayé de prendre en photo une des silhouettes brillantes qu’elle apercevait, Stella a senti sa main gauche au complet se paralyser, comme si elle recevait un choc électrique.

ovnis stella lansing
OVNIs et orbes filmés ou photographiés par Stella Lansing
"Je ne sais pas s'ils viennent d'une autre planète, ou s'ils vivent à l'intérieur de notre dimension, ou s'ils sont interdimensionnels - ou peut-être qu'ils vivent à un endroit sur Terre que nous n'avons pas encore découvert. Mais quoi que ce soit que je fasse, c'est comme si j'étais programmée d'une certaine manière pour ressentir le besoin de prendre des photos d'OVNIs. Je ressens une soudaine compulsion à prendre ma caméra, une soudaine urgence à vraiment saisir cette caméra. Je sens que peut-être on me le "dit", mais je ne sais même pas - je n'en suis pas consciente. Quand j'enclenche l'obturateur, c'est là que j'obtiens mes photos d'OVNIs ou d'entités. Quelque chose me le fait faire sans que j'en sois consciente. Je n'en prend conscience qu'après que ce soit arrivé."
stella lansing
Stella Lansing

Encore plus d'images hors-contexte

Sur les films de Stella Lansing, de nombreuses images insolites apparaissent. Des personnes ou des objets qu’elle n’a pas filmés ou pris en photo, de la même manière que « les occupants ». Parfois en surimpression sur plus d’une image, ce qui n’est même pas possible de faire volontairement avec une caméra.

Il est arrivé que des personnes se tenant près d’elle prennent aussi des films ou des photos du même événement, mais aucun d’eux n’a obtenu ces images hors-contexte.

monk stella lansing
Image surnommée "le moine"
stella lansing
Objet apparaissant sur une photo lorsque Stella Lansing photographiait des lignes à haute tension
clock stella lansing
Exemples d'un motif (surnommé "l'horloge") apparaissant en surimpression sur plus d'une image du film

Différentes caméras

Des experts en photographie ont suggéré que les motifs sur les films pourraient être causé par un problème mécanique de la caméra, provoquant une fuite de lumière. Toutefois, ces anomalies sont présentes sur des films pris avec plusieurs caméras différentes. Il est arrivé qu’un chercheur qui étudiait le phénomène, change de caméra avec Stella à la dernière minute. Et encore une fois, avec la caméra du chercheur, des images insolites apparaissaient sur le film. 

Enquêtes scientifiques

Lorsque des scientifiques s’intéressaient à ses expériences, Stella Lansing coopérait pleinement pour leurs enquêtes.

L’un de ces scientifiques était le Dr Berthold Eric Schwarz, un psychiatre qu’elle rencontra à une conférence sur les OVNIs. Ce médecin avait un vif intérêt pour le paranormal et l’ufologie, et il fut captivé par le récit que Stella lui fit de ses rencontres. Éventuellement, elle lui montra les photos et les films qu’elle avait pris. 

Le Dr Schwarz effectua des tests médicaux, physiques et neurologiques approfondis sur Stella. Tous ces tests donnaient des résultats normaux.

Après des années de recherches, le Dr Schwarz était convaicu de l’authenticité des expériences de Stella Lansing. Selon lui, les photographies montraient l’existence possible d’OVNIs et de certaines entités qui leurs étaient associées. Il proposa deux théories pour expliquer les images hors-contexte prise par Stella: soit qu’elle créait ces images par projection mentale, ou soit qu’avec sa caméra, elle pouvait capter des images d’une autre dimension.

dr schwarz
Dr Schwarz

Stella Lansing souffrait-elle de schizophrénie ?

En 1967, Stella a demandé l’aide d’un psychiatre, qui a diagnostiqué chez elle une schizophrénie paranoïde. Le docteur a affirmé que les OVNIs vus par Stella étaient en fait des hallucinations. 

Stella affirmait aussi qu’elle recevait des communications télépathiques provenant de Beelzebub, un démon. Bien qu’elle était catholique, Stella n’était pas une personne pieuse, et ce genre d’affirmation ne lui ressemblait pas.

Elle fut internée en psychiatrie pendant 5 semaines. Son traitement terminée, elle est retournée chez elle et n’a plus eu besoin de soins psychiatriques.

Le Dr. Schwarz, qu’elle rencontra des années plus tard, s’est penché sur son diagnostic de schizophrénie et pensait qu’il était erronné. Pour lui, les OVNIs qu’elle voyait n’étaient pas des hallucinations, mais des phénomènes bien réels. Il suggéra plutôt que Stella avait dû souffrir d’une psychose temporaire causée par ces phénomènes qu’elle expérimentait. Selon lui, elle avait dérapé et se croyait en contact avec Beelzebub parce que son esprit essayait de donner un sens à ces voix, ces images et ces visites qui la tourmentaient depuis des années.

Une énigme supplémentaire

En 1991, l’émission de télé Sightings voulait faire un reportage sur les expériences de Stella Lansing. Ils lui ont demandé s’ils pouvaient transférer le film contenant les images des « occupants » sur une cassette VHS afin d’être utilisé dans leur émission. C’est alors que quelque chose de troublant se produisit. C’est en transférant les images des occupants qu’ils se sont rendus compte que ces images contenaient du son… ce qui est techniquement impossible, puisque la caméra 8 mm de Stella Lansing ne pouvait pas capter le son. Sur cassette VHS, le son devenait disponible. Le très court segment de son contenait des voix humaines. 

Conclusion

Stella Lansing a continué toute sa vie à observer et étudier ces phénomènes étranges. Lors de son décès en 2012, elle n’avait toujours pas de réponse quant à l’origine de ce qu’elle voyait et captait sur film. 

Quand le passé se réécrit: l’effet Mandela

Introduction

Vous souvenez-vous de l’explosion du Challenger? En quelle année ce drame s’est-il produit? Si vous êtes certain que cette explosion a eu lieu en 1984, vous n’êtes pas seul. Toutefois, le Challenger a réellement explosé en Janvier 1986. Du moins, dans cette réalité…

Qu'est-ce que l'effet Mandela?

L’effet Mandela est une erreur de mémoire collective. Un grand nombre d’individus (qui ne sont pas reliés les uns aux autres) ont le même souvenir d’une chose ou d’un événement, mais ce souvenir s’avère être faux. La différence entre l’effet Mandela et une simple mémoire infidèle, c’est le nombre de personnes qui en sont atteints; et lorsque ces personnes comparent entre elles les détails de leurs souvenirs, il est alors surprenant de voir les similitudes.

“Ce ne sont pas de simples failles de la mémoire, mais des incidents du passé (ou séquence d'événements) élaborés. Cela dépasse le spectre normal de l'oubli. Même de complets étrangers semblent avoir des souvenirs identiques.”

Bien que le phénomène existait déjà, c’est seulement récemment qu’il fut baptisé « Effet Mandela » par Fiona Broome. Cette auteure et consultante en paranormal  est devenue consciente que ce phénomène existait lorsqu’elle a découvert qu’elle partageait avec d’autres personnes un faux souvenir en particulier – soit la mémoire que le sud-africain Nelson Mandela était mort en prison durant les années 1980, alors qu’en fait il est mort en 2013. 

Nelson Mandela

"Voyez-vous, je pensais que Nelson Mandela était mort en prison. Je pensais m'en souvenir clairement et complètement, incluant des séquences de ses funérailles vues aux nouvelles, l'Afrique du Sud en deuil, les émeutes dans les villes, et le discours émouvant de son épouse."
- Fiona Broome

"Je me rappelle de l'assassinat de Mandela aux alentours de 1983-1985. J'étais enfant à l'époque, et j'allais à une école à majorité noire. Je me souviens que le lendemain matin nous portions tous des rubans noirs et nous avions eu un rassemblement."
- J. Ezra Powell

"Je me souviens d'avoir regardé Winnie [Mandela] à la télévision venant au podium pour parler à ses funérailles, et s'effondrant à moitié, s'accrochant au podium pour tenir son équilibre. Les gens disaient qu'elle faignait son deuil et il y avait des disputes légales sur son histoire."
- Utilisateur NowIamFreakedOut

"Je me souviens qu'en deuxième année (j'ai maintenant 32 ans), nous faisions des drapeaux africains à l'école et les accrochions dans le corridor, et mon professeur venait d'Afrique du Sud alors elle était très affectée, et nous faisions une collecte de fonds pour lui payer l'avion jusque chez elle, nous avions fait des t-shirts ayant son numéro de prisonnier et nous les portions lorsqu'elle est revenue. Mon Dieu, suis-je folle?"
- Michelle S

De vives émotions

Ce n’est pas tout le monde qui est affecté par un « faux souvenir » donné. De plus, quelqu’un peut être affecté par un événement « à effet Mandela » en particulier, sans être affecté par un autre. Et certaines personnes ne sont pas affectées du tout.

L’effet Mandela peut produire chez les gens une forte émotion, qui est généralement absente dans des cas de simple oubli. Il s’agit d’une résistance à accepter que ce souvenir soit faux. Certaines victimes de l’effet Mandela s’accrochent de façon obstinée à leur mémoire, frôlant parfois l’obsession. Cela peut créer chez elles un étrange conflit entre leur mémoire et le monde dans lequel nous vivons présentement.

Et le contraire existe aussi. Certaines personnes prennent conscience d’un effet Mandela, et sont surpris de voir qu’ils n’ont pratiquement pas de réaction émotive face à ce changement dans leur réalité. 

C’est ce qui est arrivé à un Britannique qui a remarqué que sa ville avait changé de nom:

Welcome to Altrincham

Je suis né à Altringham/Altrincham (banlieue de Manchester, Royaume-Uni) et j'y ai vécu toute ma vie sauf dernièrement. J'ai 21 ans maintenant. Je viens de passer les 6 derniers mois en Pologne, (...) et je suis revenu au Royaume-Uni il y a quelques jours. La ville s'est toujours appelée Altringham, les panneaux routiers, les noms des écoles, etc. sont incrustés dans ma mémoire. Je me souviens que je demandais à ma mère de me l'épeler quand j'étais petit, et elle mettait l'emphase sur le G. Cela s'appelait encore Altringham quelques jours avant que je quitte pour la Pologne (...)

Je suis atteri à l'aéroport de Manchester et je suis allé sur Google maps pour voir si ce serait le tram ou le bus qui serait le plus rapide pour me ramener à la maison, et quand j'ai cherché Altringham, l'application m'a dit "Vous voulez dire Altrincham?" J'ai laissé faire, pensant que Google se trompait. Mais pendant que j'attendais le tram, j'ai remarqué que tous les avis pour le prochain tram disaient "Altrincham"! Je flippais! 45 minutes plus tard j'arrive à ma ville et je vois que tous les panneaux avaient le mauvais nom. J'ai cherché sur Google pour voir si le nom avait été changé, mais apparemment, la ville s'est toujours appelé comme ça. Ma famille a ri de moi quand je leur ai raconté ça, et je reste vraiment angoissé.

La partie la plus étrange de l'histoire, c'est que c'est TRÈS important, mais mon intellect continue de me dire de laisser faire et de ne pas y penser. Je dois me forcer à y penser et à me dire "Mais qu'est-ce qui arrive, bon sang?", car cette pensée ne me vient pas naturellement. On dirait que mon cerveau veut seulement fermer les yeux sur ce qui se passe.
- Utilisateur Reddit Dimendia

Les résidus

La marque de beurre d’arachide Jif, vous connaissez? Et que dites-vous de la marque Jiffy? Et si je vous disais que l’une des deux n’existe pas?

Quel est le nom de ce beurre d'Arachide?
"J'avais un petit ami nommé Jeff dont le surnom était Jiffy. Je me souviens que comme toute jeune fille, chaque chose qui me faisait penser à lui était un moment d'excitation.  Par exemple "Oh mon Dieu! Il y a du beurre d'arachide qui porte le même nom que lui!"... oui je sais, c'est honteux mais ce sont des choses qui arrivent [à cet âge-là], LOL! Je ris de moi-même en repensant à cela (...) Plus tard, suite à une rupture difficile avec lui, il a commencé à me menacer tous les jours et il me suivait au travail... Je me suis carrément inscrite à un collège qui se trouvait à des heures de route, afin qu'il sorte de ma vie. Je n'aimais pas me souvenir de lui, alors sérieusement, je me rappelle que j'achetais du beurre d'arachide Peter Pan parce que c'était adorable le petit Peter Pan qu ivolait sur l'étiquette, et aussi parce que ça ne disait pas son nom, lol. Je me rappelle qu'un jour au collège je suis allée au magasin et j'avais spécifiquement besoin de beurre d'arachide pour faire des repas bon marché, et j'ai remarqué que le nom n'était plus Jiffy mais Jif... J'étais sidérée, et j'en ai acheté pour le montrer à ma meilleure amie. Celle-ci pensait que je lui jouais un tour, alors elle est allée voir dans son garde-manger et elle y a trouvé la même chose. Elle était sous le choc!"

Pour certaines personnes qui croient que l’effet Mandela existe, il peut rester des preuves ou des indices dans notre réalité qui démontrent que les choses étaient différentes autrefois. Ils appellent ces preuves des « résidus ». Certains les classent en deux groupes: les résidus directs, comme si on trouvait un pot de beurre d’arachide avec l’étiquette disant Jiffy, et les résidus indirects, comme trouver une publicité dans un journal annonçant que le beurre d’arachide Jiffy est en solde.

Jif ou Jiffy

Résidu du nom Jiffy dans un journal

Mais dans le cas de résidus indirects, est-ce une preuve que le produit a déjà existé sous ce nom? Ou est-ce plutôt une preuve que d’autres personnes font la même erreur?

Henry VIII d'Angleterre par Hans Holbein le Jeune
Henry VIII et la dinde

“Bien des gens se rappellent d'un portrait du Roi Henry VIII tenant un pilon de dinde dans la main. Ça fait aussi partie de mes souvenirs. C'était une peinture classique, dans le style de Holbein (voir la toile de gauche), sauf que le Roi Henry était représenté en train de savourer un repas copieux. (...) Apparemment, le portrait au pilon de dinde n'existe pas. Il n'a jamais existé... ”
- Fiona Broome

La date à laquelle le dindon fut introduite en Angleterre depuis l'Amérique est sujet de débat sur internet. Certains avancent la date de 1550 (soit après la mort d'Henry VIII, en 1547), alors que d'autres affirment qu'il fut introduit en 1524. Donc, est-il possible, historiquement, que le Roi Henry VIII ait savouré cette dinde dont tant de gens se rappellent? Ou alors, le fameux portrait aurait-il pu représenter la cuisse d'une autre volaille? Mais pourquoi tous ces débats, puisque le portrait n'existe même pas?

Et que dire de toutes ces références au pilon de dinde d'Henry VIII dans la culture populaire? Par quoi les gens sont-ils inspirés? Est-ce que ce sont des résidus, démontrant que le portrait a existé dans une autre ligne de temps? Ou est-ce que ces références proviennent toutes d'un mythe, dont on ignore l'origine?

Exemples de références dans la culture populaire à la dinde d'Henry VIII:

Les "flip-flops"

Et voici où tout se complique: certaines personnes ont remarqué que parfois, un événement du passé change, visiblement affecté par un effet Mandela, pour ensuite faire volte-face et revenir à ce qu’il était au début… en anglais, ce phénomène a été baptisé flip flop.

Le penseur de Rodin
Réflexions sur Le Penseur

"[Un effet Mandela] qui m'a vraiment ébranlée, c'est le Penseur. Je m'en suis tout le temps rappelé avec LE POING SUR LE MENTON, mais en 2016, j'ai découvert qu'il avait en fait le poing sur le front. J'avais l'impression de devenir folle. J'ai fini par éventuellement l'accepter et ma vie a repris son cours normal.
Il y a quelques jours, j'étais à un rendez-vous amoureux, et nous avons abordé le sujet des effets Mandela. J'ai expliqué à cette fille que je pensais d'abord que le penseur avait son poing sur son menton et elle a ri en disant que le penseur avait toujours eu son poing sur le front. J'ai voulu lui montrer sur internet les forums Reddit où on explique que sa posture a changé (...), et c'est alors que je découvre qu'il a changé de nouveau, et QU'IL EST DE RETOUR À SA POSE SUR LE MENTON, même si la pose est un peu différente, puisque sa main est ouverte ses doigts pointant vers la gorge. (...) Quelqu'un d'autre a-til expérimenté ce flip-flop???
- Utilisateur Reddit virginmom

les flip-flops du penseur
« Il ne pense pas seulement avec son cerveau, avec son sourcil froncé, ses narines écartées et ses lèvres pincées, mais aussi avec chaque muscle de ses bras, de son dos et de ses jambes, ses poings serrés et ses orteils crispés. »

Quels pays sont affectés par l'effet Mandela?

tiananmen square tank
L'incident de la Place Tiananmen

À Pékin, le 5 juin 1989, à proximité de la place Tiananmen, un homme anonyme se tient debout au milieu de la route, face à des tanks qui approchent et s'arrêtent devant lui. Cet événement est mondialement connu, et reste encore aujourd'hui un puissant symbole de courage et de non-violence face à la répression armée.
Comment cela se termine-t-il? Éventuellement, l'individu sera escorté par trois hommes, hors du champs de vision de ceux qui ont filmé la scène.

"Je me souviens d'avoir vu cet homme se faire écraser par le tank, c'était majeur à l'époque. C'est quoi ce bordel? Est-ce que l'histoire a changé? Mais ça ne m'a pas affecté, j'ai une mémoire photographique, je me souviens de ce jour-là comme si c'était arrivé il y a 10 minutes. L'homme s'est fait aplatir par le tank, du sang partout, il est mort ce jour-là..." - source

Certains événements sont connus dans le monde entier, comme le courage de cet inconnu à la Place Tiananmen, et un effet Mandela concernant cet événement peut être vécu par des gens de partout. Toutefois, d’autres effets Mandela sont plus locaux, liés à une région ou un pays en particulier, ou alors connus seulement des gens parlant une certaine langue.

La deuxième extinction d'un dinosaure

C’est le cas du dinosaure du Bolton Museum and Art Gallery, en Grande-Bretagne. Plusieurs visiteurs se rappellent avoir été impressionnés par la reconstitution grandeur nature d’un squelette de dinosaure, similaire à un brontosaure, exposé à ce musée dans les années 1960. Ce dinosaure, aussi géant fut-il, a disparu. En fait, il n’a jamais existé.

« L’un de nos dinosaures est, sans le moindre doute, manquant!  Suis-je censé accepté que mes yeux m’ont joué des tours, ou que cet énorme dinosaure n’était que le fruit de mon imagination? Je me rappelle que, lors des visites au musée alors que j’étais écolier, je restais bouche bée, le regardant. J’ai soulevé la question lorsque j’étais sur le comité des arts, mais nous n’avons jamais été capable d’en retrouver la moindre trace. »Alan Rushton, membre du Conseil de Bolton

squelette de brontosaure

« Je me rappelle d’un énorme dinosaure à l’entrée de la section Histoire Naturelle. Un jour, je suis allée [au musée] et il n’était plus là. Plus tard, quand j’ai posé des questions à ce sujet, le personnel n’en gardait aucun souvenir, mais je sais que je l’ai vu. »Anne Wright, Rumworth School

Le personnel du Musée est stupéfait: ils ne peuvent trouver aucune trace du dinosaure dans leurs dossiers. Un appel dans les journaux pour de l’information n’a pas donné de résultat. Le Museum Service a quelques photos des expositions dans les années 1930, au moment de l’ouverture, mais aucun dinosaure n’y apparait. Et les anciens registres n’en font pas mention.

Voici donc un effet Mandela qui n’est pas mondial, car il peut affecter seulement les visiteurs du Musée de Bolton. Proportionnellement, il apparait qu’environ 50% des visiteurs se rappellent de ce dinosaure, alors que l’autre 50% insiste pour dire qu’il n’a jamais existé.

Et les pays francophones?

À part la position du penseur de Rodin, qui affecte les gens de partout car c’est une sculpture mondialement connue, je n’ai pas trouvé grand chose dans la liste des effets Mandela connus qui concerne les pays francophones. Probablement parce que la discussion n’est pas assez répandue… 

Ne vous gênez pas pour laisser dans les commentaires (au bas de la page) des effets Mandela que vous croyez observer chez vous ou autour de vous!

À quel moment un effet Mandela prend-il effet?

Dans les communautés internet où l’on discute de l’effet Mandela (comme Reddit et le site de Fiona Broome), il arrive que l’on discerne le moment dans le temps ou un effet Mandela en particulier semble s’être produit: c’est-à-dire, à quel moment la ligne du temps paraîtrait avoir changé concernant cet événement. On se questionne, entre autres, sur le moment où le film américain Shazaam est disparu de l’existence…

Le film qui n'existe pas

Shazaam? Des centaines d’américains, en particulier ceux qui étaient des enfants dans les années ’90, se rappellent avoir vu un film pour enfant dont le personnage principal était un génie joué par l’humoriste Sinbad. Si pour certains le souvenir est flou, pour d’autres les détails sont précis: ils se rappellent de la trame de l’histoire, de l’image sur la couverture de la cassette VHS, des bandes-annonces, du costume du génie, et surtout du titre: Shazaam! Troublés en découvrant que le film n’existe pas, plusieurs d’entre eux on demandé directement à Sinbad s’il avait tourné un tel film. L’humoriste a reçu tellement de questions concernant ce film non-existant qu’il a fini par écrire ceci sur Twitter:

Twit de Sinbad

(Traduction: Okay, pour vous tous qui pensez que j’ai fait un film de génie… eh bien, je n’en ai pas fait jusqu’à maintenant, mais je vais en faire un, comme ça on pourra clore ce chapitre.)

Kazaam

Était-ce Kazaam?
Les détracteurs et les sceptiques affirment que ceux qui se rappelent du film Shazaam se méprennent et ont vu en fait le film Kazaam, où le joueur de basketball Shaq O'Neal joue le rôle d'un génie. Et ce film-là, il existe bel et bien! Seulement, voilà... les victimes de cet effet Mandela se rappellent aussi de Kazaam, et disent ne pas avoir confondu les deux films. Parmi les détails clairs qui ressortent des "faux" souvenirs concernant Shazaam, le film serait sorti en 1993 ou 1994, alors que Kazaam est sorti en 1996.

"Nous avions les deux films en même temps au magasin de location de films sur cassettes vidéo que je dirigeais avec mon oncle, et Kazaam est sorti entre 18 mois et 2 ans plus tard.
[Les deux films] ne se ressemblent pas, outre le fait que les deux ont un génie comme personnage principal, et que les deux sont mauvais, mais pour des raisons différentes... Le film avec Sinbad est un film pour enfants qui semble avoir manqué de fonds et être mal édité malgré un bon début, et le film de Shaq avait assez d'argent pour sa production, mais c'est mal joué et mal écrit."

- Utilisateur Reddit EpicJourneyMan

"Je me souviens clairement de Shazaam car nous l'avons regardé plus de 4 fois à la garderie d'été en 1996 ou 1997, nous avions aussi vu Fluke, The Goofy Movie, et une fois nous avons regardé Kazaam mais nous pensions tous que le film de Sinbad était le meilleur des deux."
- Utilisateur Reddit Bmadon0418

En lisant plusieurs anecdotes, on se rend compte que le film Shazaam semble avoir existé dans la vie de toutes ces personnes jusqu’à quelque part entre 1998 et 2000.

Sinbad

"Je me rappelle avoir vu Shazaam. C'était une histoire drôle et pleine d'aventure (...) Ma nièce était jalouse de ma cassette vidéo et a demandé à sa mère de lui en acheter une. Le plus drôle, c'est que sa mère lui a acheté Kazaam. Je riais de ma nièce car j'avais le meilleur film, et elle avait le mauvais. (...) C'était en 1996-1998, je pense. Le plus étrange de l'histoire, c'est que la cassette vidéo que j'avais a disparu quelques semaines plus tard. Même ma mère ne comprenait pas ce qui en était advenu de la cassette."
- Utilisateur Reddit fermentedbolivian

(...)[Les deux films] ont co-existé. Jusqu'en 1999, je possédais une cassette VHS de Shazaam jusqu'à ce que, en gros, le lecteur mange et charcute la bande de façon irréparable. Kazaam est sorti en Juillet 1996 selon Google, et Shazaam est sorti à la fin de 1993 ou au début de 1994, juste après la mort de la mère de Jen (ma meilleure amie), alors nous regardions ce film tous les jours. (...) Cela aidait beaucoup mon amie à accepter la mort de sa mère (...)"
- Utilisateur Reddit Drive-or-doze84

Certaines dates semblent revenir plus souvent que les autres quand on se questionne sur le moment où un effet Mandela s’est produit. Pourquoi? J’imagine que tout dépend de l’explication que l’on privilégie pour expliquer les effets Mandela. (voir les théories à la fin de l’article)
Pour l’instant, les années qui semblent revenir souvent sont 1980, 1984, 2012, 2015. Et les dates du calendrier qui reviennent le plus sont le 22 et le 23 septembre (de n’importe quelle année). Mais les chercheurs en paranormal ont commencé à enquêter sur le phénomène il y a seulement quelques années, et il reste encore beaucoup à faire avant de nous donner une image plus claire de ce phénomène étrange, et de vraiment cerner les dates concernées.

perdre la mémoire

Parfois, un individu qui prend conscience d’un effet Mandela expérimente une perte de mémoire progressive. Alors que son souvenir était clair, il devient de plus en plus flou, jusqu’à l’oublier, et il n’en reste que la mémoire qu’il y avait là un souvenir…

« (…)c’est à ce moment-là que la précision [de mes souvenirs] s’efface. C’est comme avoir du sable dans les mains, plus vous tentez de le retenir, plus le sable passe entre vos doigts.. »
Utilisateur Reddit symphus

« Encore plus étrange, je pouvais me rappeler clairement de la première fois où j’ai pris conscience de l’effet Mandela, mais vraiment conscience. Sauf que maintenant, on dirait une radio dans ma tête qui est entre deux canaux. Avec de la statique, comme si d’autres canaux essayaient de passer. Je ne sais pas comment l’expliquer sans avoir l’air d’une véritable tarée. »
Susan

« (…) chaque fois que quelqu’un dit « J’ai trouvé un nouvel effet Mandela! » [ceci se produit]: de prime abord, je suis certaine qu’il y a eu un changement, mais tout à coup, un nouveau souvenir… est comme téléchargé dans mon cerveau et je me souviens maintenant d’un nouveau passé. Ensuite, je deviens confuse quant à savoir lequel des deux souvenirs est le vrai, et au fur et à mesure que le nouveau passé devient clair, mon ancien souvenir se brouille et finalement disparait. 
Les gens confondent « mémoire » et « connaissance ». Tu sais que ça a toujours été le Lion et l’Agneau, et non le Loup et l’Agneau. Mais savoir la vérité et s’en souvenir sont en fait deux choses différentes. »
– Utilisateur Reddit Reignoffire9

le lion et l'agneau
Des changements dans la Bible

Beaucoup de chrétiens sont convaincus que la Bible fait référence à un lion couché côte à côte avec un agneau, mais apparemment, cet extrait n'a jamais existé. Il a toujours été question d'un loup.
"Le loup habitera avec l'agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau; Le veau, le lionceau, et le bétail qu'on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira" - Ésaïe 11:6
(Il existe une multitude de résidus de cette ancienne "réalité" dans l'art chrétien, comme l'image de droite.)

Théories sur l'effet Mandela

Il est impossible d’aborder le sujet de l’effet Mandela sans parler de ce qui cause le phénomène au départ. Les théories pour l’expliquer sont variées et souvent à l’opposée l’une de l’autre. 

Fonctionnement de la mémoire

La mémoire humaine est à la fois étonnante vue sa portée et sa puissance, et décevante car tellement faillible. La plupart d’entre nous expérimentons des trous et des erreurs de mémoire, et à prime abord, les effets Mandela semblent faciles à expliquer. De toute évidence, ce sont de faux souvenirs, sommes-nous portés à croire.

Un regard plus approfondi sur le fonctionnement de notre mémoire pourrait donner raison à cette première idée. 

Mentionnons d’abord que la description d’un événement nous évoque parfois des images tellement vives, que ces images mentales peuvent devenir de faux souvenirs, nous donnant l’impression d’avoir vu une photo ou une vidéo de l’événement. 

Ensuite, regardons de plus près la confabulation: il s’agit d’un phénomène psychologique où des souvenirs sont inconsciemment inventés pour combler une lacune de mémoire. Ces souvenirs semblent si réels que les personnes qui les expérimentent refusent souvent d’accepter l’évidence du contraire. Ils peuvent en ressentir des émotions vives, comme décrites par certaines victimes de l’effet Mandela.

Finalement, pensons à cette théorie de premier plan en psychologie qui veut que la mémoire ne soit pas reproductive, mais constructive: au contraire d’un enregistrement, le cerveau créerait des souvenirs à partir de divers éléments d’information glanés ici et là. Les souvenirs, donc, ne sont pas purs, et peuvent être construits par des éléments de sources diverses, comme les associations d’idée, les préjugés, l’imagination et l’influence des autres. 

Théorie des univers parallèles

Selon l’idée de l’immortalité quantique, la conscience reste vivante même si l’être conscient meurt. Cela suppose que la théorie des mondes multiples est vraie. Par exemple, si quelqu’un place une bombe à côté de la victime, cette victime survit dans un monde parallèle en étant blessé mais en ayant survécu au choc, ou parce que la bombe n’a pas explosé. Toutefois, dans l’univers d’origine, la victime « meurt » dans l’explosion. La conscience continue d’exister dans un autre, ou plusieurs autres univers parallèles. Cette pensée est reliée à l’expérience du chat de Schrödinger.

Matrix
Une erreur dans la Matrice

Selon une idée popularisée par les films de la série Matrix, nous vivons dans une réalité virtuelle, qui peut être modifiée comme on modifie un programme informatique. Dans le premier film, Neo expérimente un "déjà-vu" en voyant un deuxième chat faire exactement la même chose que le premier. Ses compagnons lui expliquent que ces phénomènes de déjà-vu sont les résultats de la matrice qui est altérée et tente de se reprogrammer.

Pour ceux qui considèrent que nous vivons dans une réalité virtuelle, une erreur dans la matrice signifie qu'un détail de notre réalité ne fait pas de sens, ne trouve pas d'explication logique, et semble s'inscrire dans une erreur de programmation, ou une altération de la programmation. L'effet Mandela pourrait donc être, selon cette théorie, une réécriture de notre passé causée par une altération dans la matrice.

Dark
Voyages dans le temps

La série télé Dark (d'origine allemande, disponible sur Netflix), explore l'idée d'un vortex que les gens traversent pour faire un saut dans le temps d'un nombre précis d'années. Bien qu'il s'agisse d'une oeuvre de fiction, il existe réellement une théorie voulant qu'un tel phénomène existe, et que les voyages dans le temps créent des changements dans le passé, volontairement ou non.

C'est pourquoi certains tentent de déterminer à quel moment un effet Mandela prend effet, et s'il y a des dates qui reviennent souvent pour de tels changements, afin de déterminer à quel moment précis le voyageur dans le temps a fait un saut qui a affecté notre passé.

Changement de conscience

D’un point de vue métaphysique ou spirituel, plusieurs disent que la conscience humaine est sur le point de se transformer, d’évoluer, de connaître une ascendance. L’effet Mandela en serait un indice précurseur.

Intervention des gouvernements

Certains fervents des théories du complots croient que les gouvernements, ou certaines multi-nationales, utilisent les médias et les ondes pour implanter de fausses mémoires dans notre cerveau, et ainsi réécrire le passé, ou changer le système de croyance de notre société.

Autres références:

  1. The Mandela Effect
  2. MandelaEffect sur Reddit
  3. Retconned sur Reddit
  4. Painting of Henry VIII Holding a Turkey Leg, Debunking Mandela Effects
  5. Dinde et dindon, Association pour la mise en valeur du Patrimoine du Pays de Licques
  6. Homme de Tian’anmen, Wikipedia
  7. Quantum Immortality, Wikipedia