Un animal de légende traqué et abattu – le Chupacabra du Texas

Des poulets égorgés en plein jour… 

un animal sans poil, bleu-gris, qui rôde aux alentours… 

Serait-ce le chupacabra, cet animal de légende?

bête d'Elmendorf

Mai 2004, Elmendorf, Texas.

Devin McAnnaly, propriétaire d'un ranch, a abattu une étrange bête après qu'une trentaine de ses poulets soient dévorés en plein jour. Ressemblant à un chien, l'animal n'a pas de poils, sa peau est bleu-grise et il est très maigre.

La bête d'Harrison County

Mars 2005, Harrison County, Texas.

Un homme photographie un animal similaire et, diffusée sur le site internet de KLTV, la photo fait parler. Les habitants redoutent qu'il s'agisse du Chupacabra.

James Wright, un vétérinaire travaillant au Texas Department of State Health, affirme quant à lui que la bête est soit un chien, soit un coyote, sévèrement atteint d'un problème de gale.

Des bêtes semblables sont aperçues à différents coins du Texas, ainsi que dans les états voisins. Certains se plaignent de la perte de leurs poules, qui sont retrouvés mortes, une blessure au cou. Toutefois, il arrive que l’animal non identifié soit amical, se laisse approcher, et mange la nourriture que les témoins lui laissent près de leurs résidences.

Juin 2007, Sud du Texas.

Phylis Canion, une naturopathe fervente de chasse, aperçoit un animal de la sorte sur sa propriété. Dans les jours suivants, elle retrouve plusieurs de ses poulets morts, attaqués à la gorge. Elle installe des caméras pour prendre la bête sur le fait, mais n’y parvient pas. C’est alors qu’un voisin la contacte au téléphone: il a trouvé une carcasse étrange, maigre et sans poil, et qui semble être la bête qu’elle recherche. Elle se rend sur les lieux et emporte la carcasse, qu’elle fera empailler par un taxidermiste.

Phylis Canion's beast
La bête de Phylis Canion,est-ce le chupacabra?

Tests d'ADN

De nombreux tests d’ADN, performés sur la bête de Canion, mais aussi sur d’autres carcasses trouvées au Texas, en arrivent tous à la même conclusion: chien ou coyote atteint de la gale sarcoptique.

Canion n’est pas satisfaite de ce résultat. Elle déclare que cinq universités différentes lui ont fait un test d’ADN, et que leurs résultats sont identiques: cet ADN ne correspond à aucun animal connu, et elle est convaincue qu’elle possède la carcasse d’un Chupacabra.

Pourtant, les chercheurs de l’Université du Texas nient cette affirmation: leur test démontre que l’animal empaillé, exposé chez Phylis Canion, est un coyote.

« Vu que ces animaux sont malades de la gale et grandement affaiblis, ils ont de la difficulté à chasser, explique Barry OConnor, biologiste de l’Université du Michigan. Ils se tournent donc vers des proies plus petites et plus faciles ». Ce qui expliquerait les attaques dans les poulaillers.

coyote atteint de gale sarcoptique

Qu'est-ce que la gale sarcoptique?

La gale sarcoptique est une maladie causée par un parasite, le Sarcoptes Scabiei, un acarien ou mite de très petite taille. Il n'est pas rare de rencontrer des animaux sauvages atteints de cette gale. Parmi les différents symptômes attribués à la gale sarcoptique, le canin peut perdre ses poils, développer des lésions sur l'épiderme, avoir une peau plus épaisse, bleutée ou grise, et couverte de croutes.

Le site de la Fédération des Gestionnaires Trappeurs du Québec mentionne à propos de cette maladie:
"C'est un parasite qui souvent améne une dermatite très étendue, très grave et qui peut faire mourir un très grand nombre d'animaux. Nous avons eu l'occasion de voir des renards et des coyotes qui en décembre ou janvier avaient perdu une grande quantité de poils et duvet et qui étaient littéralement morts de froid."

2008, Dewitt County, Texas.

Depuis la caméra de sa voiture de fonction, un policier du Texas filme cet animal. Il affirme ne pas savoir de quel type d’animal il s’agit. La bête est de la grandeur d’un coyote, mais le policier est certain que ce n’en est pas un. Certains croient qu’il s’agit du Chupacabra.  

Ratcliffe texas

Avril 2014, Ratcliffe, Texas.

Un couple affirme avoir capturé un chupacabra vivant, ou du moins un bébé chupacabra, vu sa petite taille. L'animal a d'abord été aperçu dans un arbre avant d'être capturé, et lorsqu'il veut manger, il prend la nourriture avec ses pattes avant. Ses nouveaux propriétaires lui donnent du maïs et de la nourriture pour chat.

Bien que plusieurs sont convaincus de voir là un chupacabra vivant, d'autres personnes voient là un raton laveur atteint de la gale sarcoptique.

chupacabra

Mais qu'est-ce que le Chupacabra?

En 1995, une vague d'attaques étranges sur le bétail de l'île secoue Puerto Rico. Des moutons et des chèvres furent retrouvés morts, des incisions au cou et à la poitrine laissant croire qu'ils furent vidés de leur sang. Les agressions se multiplient, d'autre bétail et même des animaux domestiques étant les victimes cette fois, sans qu'aucun coupable ne puisse être identifié. On donna un nom au responsable inconnu: el Chupacabra, qui veut dire le suceur de chèvres.

En août de cette année-là, une femme nommée Madelyne Tolentino rapporte qu'elle a vu une créature étrange près de la maison de sa mère, à Canovanas. Elle a décrit un animal ressemblant à un lézard de 4 à 5 pieds de long, se déplaçant sur deux pattes et qui la regardait de ses énormes yeux rouges. Ses membres étaient longs, il avait des trous à la place des oreilles et du nez, et une bouche sans lèvres. Son corps était couvert d'un fin pelage gris tacheté, et une série de pics de couleurs phosphorescentes courait le long de son dos. Tolentino fit un croquis de la bête.

Les témoignages de rencontre avec une créature semblable se sont multipliés sur l'île de Puerto Rico, et les gens étaient convaincus qu'il s'agissait là de leur coupable, el Chupacabra. Dans les années qui ont suivi, les témoignages se sont étendus à d'autres régions du monde: Mexique, Brésil, Chili, Espagne, Portugal, et sud des États-Unis.

Croquis du Chupacabra par Madelyne Tolentino:
el chupacabra selon madelyne talentino

Conclusion

Les bêtes maigres et sans poil aperçues au Texas et dans les états voisins ne ressemblent pas au Chupacabra de Puerto Rico. 

Non seulement elles ont les caractéristiques d’un canin atteint de gale sarcoptique, mais les scientifiques confirment que les tests d’ADN effectués sur les carcasses de ces bêtes identifient positivement un coyote ou un chien, selon le cas.

Toutefois, bien des habitants du Texas disent qu’ils savent reconnaître un coyote, et ils sont convaincus que ces bêtes n’en sont pas. Ils disent aussi que des animaux sauvages atteints de la gale, ils en voient souvent, et qu’ils ont un comportement bien plus « maladif » que ces étranges bêtes sans poils.

Alors, le Texas a-t-il son propre Chupacabra? 

Références:

  1. Chasing the Chupacabra, Texas Observer
  2. Chupacabra found: Is it the real deal… or a racoon?, The Horror Zine
  3. Texas Couple Claim They Have Caught a Chupacabra, Liberty Voice
  4. Chupacabra, Encyclopédie du Paranormal
  5. WOAI
  6. Unknown Country
  7. NBC 13
  8. Elmendorf Beast, Wikipedia
  9. KLTV
  10. La gale sarcoptique, Fédération des Gestionnaires Trappeurs du Québec
  11. Cybertoutou
  12. Wolfbehavior