Les glissements temporels, ou voyages dans le temps involontaires

Les glissements temporels, ou voyages dans le temps involontaires

Un glissement temporel, c’est quand une personne, ou un groupe de personnes,
voyage dans le temps sans le vouloir, et sans savoir comment c’est arrivé, puis retourne dans son temps.

Bien que le thème soit souvent abordé dans les oeuvres de science-fiction ou de fantastique, 
certaines personnes affirment avoir réellement vécu de telles expériences.

C’est un événement paranormal qui n’a pas d’explication, et dont l’authenticité ne peut pas être vérifiée.
Un glissement temporel dure en général quelques minutes.

Au temps des colons

En 1935, Frances E. Peterson, de Keokuk en Iowa, était allée passer une fin de semaine au Missouri en compagnie de son mari et de leurs quatre enfants. Sur le chemin du retour, ils ont remarqué, près de St-Patrick, un détour qui semblait charmant. Ils s’y sont engagés et ont roulé dans un paysage calme et rustique jusqu’à ce qu’ils atteignent l’orée d’une vaste vallée. Là, en plus du décor pittoresque, ils y virent plusieurs femmes portant des bonnets à l’ancienne, avec de longues jupes et des tabliers, tirant l’eau d’un puits à l’aide de seaux en bois. Elles portaient ensuite ces seaux aux extrémités d’une pôle qui ternait en équilibre sur leurs épaules. Les hommes étaient eux aussi vêtus à l’ancienne, avec de longues barbes et de larges chapeaux noirs. Ils s’occupaient de troupeaux de moutons et de chèvres, ou ramassaient du bois de chauffage.

Charmés par ce qu’ils avaient vus dans cette vallée, Frances et sa famille ont plus tard demandé aux gens du coin quel était le nom de cette recréation historique, mais ils se sont fait dire que ce genre d’endroit n’existait pas dans les environs. 

Convaincus que ce qu’ils avaient vu était bien réel, Frances et son mari sont retournés dans les alentours. Elle explique: « Plusieurs fois par la suite, nous avons cherché cette charmante colonie du Vieux Monde. Nous avons interrogé des personnes âgées et des proches dans la région, mais personne ne connaît une telle vallée. Avons-nous voyagé dans le passé? » (Réf.4)

pioneer
Peinture par Benjamin Wu

Glissements vers le futur

Les glissements temporels ne se font pas toujours vers le passé. Parfois, les gens se retrouvent dans le futur, et rapportent des détails qu’ils ont vus et qui peuvent être vérifiés lorsque, des années plus tard, les faits se produisent réellement. Comme dans le cas suivant: 

Une guerre en temps de paix

C’était en 1932. Le journaliste J.Bernard Hutton et le photographe Joachim Brandt avaient été désignés pour faire un reportage sur le chantier naval de Hambourg, en Allemagne. Ils se sont rendus sur place, ont interviewé plusieurs cadres et employés, et ils s’apprêtaient à quitter les lieux lorsqu’ils ont entendu le bruit de plusieurs moteurs d’avion.

Levant les yeux au ciel, ils ont été surpris de voir un escadron d’avions bombardiers s’approcher du chantier naval. Les batteries antiaériennes ont ouvert le feu sur les avions, et des bombes ont commencé à exploser autour d’eux. Hutton et Brandt ont vite compris qu’il ne s’agissait pas d’un exercice, mais d’une réelle attaque sur l’Allemagne. 

En quelques minutes, l’enfer s’est installé. Des réservoirs d’essence prenaient feu, des entrepôts s’écroulaient sous les explosions et les grues se tordaient en des formes singulières. Les batteries antiaériennes faisaient mouche, abattant quelques avions. Le journaliste et le photographe se sont rués sur leur voiture et ont quitté les lieux rapidement.

Lancaster

Une fois qu’ils eurent quitté la zone du chantier naval, ils furent surpris de revoir un ciel clair, serein, sans avion ni attaque aérienne. Les rues passantes affluaient normalement, les édifices tenaient debout sans avoir subi de dégâts, et les gens semblaient se comporter comme à l’ordinaire. Le changement était si brutal que les deux hommes décidèrent d’arrêter la voiture et de regarder derrière eux en direction du chantier naval. Les gens ne voyaient-ils pas que la guerre avait éclatée?

Mais ce fut un choc pour les deux hommes: le chantier naval était intact. Il n’y avait pas d’avion dans le ciel, et aucun indice des bombardements récents. Que leur était-il arrivé?

De retour au journal, Brandt fit développer les photos qu’il avait prises durant le bombardement aérien, mais à sa grande surprise, il n’y vit absolument rien de la scène d’enfer qu’il avait observée. Au contraire, les photos montraient le chantier naval en parfait état. Leur patron se grattait la têre en écoutant leur histoire, et il en conclut que les deux hommes s’étaient arrêtés à une taverne et avaient trop bu.

Quelques années plus tard, Bernard Hutton déménagea à Londres. En 1943, il lu dans le journal que la Royal Air Force avait mené une attaque aérienne avec succès sur le chantier naval de Hambourg. Alors qu’il lisait les détails de l’article et observait les photos, un frisson lui parcourut l’échine. Il voyait, reproduite sur ces photos, la scène qu’il avait observée avec Brandt en 1932, soit 11 ans auparavant.

Croiser un voyageur du temps

Dans les deux cas précédents, les témoins se sont retrouvés dans une autre époque, comme s’ils avaient voyagé dans le temps. 

Il arrive aussi que le témoin de l’anomale temporelle ne voit pas de changements dans son environnement, mais remarque d’autres gens qui sortent tout droit d’une autre époque, comme si c’était eux qui voyageaient dans le temps. Comme dans le cas suivant:

Trop cher pour un pretzel

En 2006, un utilisateur Reddit était serveur dans une boutique de pretzels située dans un centre d’achats, lorsqu’il fut témoin d’une anomalie temporelle.

C’était un après-midi plutôt calme. Une mère et ses deux enfants se sont approchés de son stand. Leurs vêtements avaient quelque chose d’étrange. « Ils semblaient tout droit sortis des années 1950 », se rappelle-t-il.

Le garçon lui a tendu un billet d’un dollar, en lui demandant un pretzel. 

« J’ai signalé à la mère que le pretzel coûtait 2,66 $ et qu’il lui manquait 1,66 $. Elle m’a regardé comme si je lui disais que le pretzel coûtait 10 $. Je veux dire, je comprenais que 2,66 $ c’était cher pour un pretzel, mais elle m’a regardé comme si je lui demandais de piger dans ses économies. »

C’est à ce moment-là qu’il s’aperçut que quelque chose de bizarre se passait. Tout était calme, trop calme. Le centre d’achats était désert. Personne d’autre ne circulait dans le mail. 

Regardant le billet que lui avait donné l’enfant, le vendeur de pretzels remarqua qu’il s’agissait d’un Silver Certificate, série 1957, et qu’il semblait pratiquement neuf. Il le redonna au garçon qui repartit avec sa mère et sa soeur. Environ dix secondes après leur départ, les passants se sont remis à circuler de façon normale. (Réf. 2)

one dollar 1957

Le Facteur Oz

Il est fréquent, lors d’une anomalie temporelle, que les témoins remarquent un changement dans l’atmosphère autour d’eux. Ils mentionnent, par exemple, que les oiseaux ne chantent plus, que la lumière est diffuse, ou que l’endroit est désert.

Cette expérience porte le nom de « Facteur Oz », un terme créé par l’ufologue Jenny Randles, en référence au monde du Magicien d’Oz.

Le facteur Oz est expérimenté lors d’événements paranormaux ou ufologiques. Les témoins rapportent qu’ils ont l’impression de ne plus faire partie de la séquence normale des événements. Ils se sentent isolés. Certains croient qu’ils se retrouvent dans un autre monde, semblable à celui qu’ils viennent de quitter, mais avec certaines différences qu’ils remarquent.

Cette expérience est profondément troublante, le facteur Oz lui-même étant suffisant pour terroriser certains témoins. Comme dans le cas suivant:

Pizza d'une autre époque

Cela se passe dans les années 1990. Un adolescent et son père entrent dans une pizzeria située à l’intérieur d’un centre commercial.  

« Comme nous entrons, je suis immédiatement pris d’une étrange sensation de terreur. Je me tourne vers mon père, et je vois qu’il se demande ce qui se passe. Je me souviens que tout me semblait décalé, les couleurs étaient fades, et les sons semblaient déformés et irréels. »

Les clients, habillés dans le style des années 1970, les dévisagent.

L’adolescent et son père commandent deux pointes de pizza et deux sodas, ce qui leur coûte moins de 5$. Ils payent comptant et engloutissent leur pizza, afin de quitter rapidement ces lieux étranges. Dès qu’ils sortent de la pizzeria et se retrouvent dans le mail, tout redevient normal, et la sensation de terreur les quitte.

pizza

Des années plus tard, l’adolescent en question discute de son expérience avec un ami. Curieux, son ami lui propose d’aller revoir l’endroit. Il se rend au centre commercial et cherche la pizzeria, sans la trouver. Il demande à un concierge l’emplacement de la dite pizzeria. « Elle n’est plus là depuis 15 ans, mon gars », qu’il se fait répondre.

Parfois, il en parle avec son père. Celui-ci considère qu’ils sont entrés dans une autre dimension, une autre réalité, ou un autre temps. (Réf. 5)

Concentration de cas

Il existe des zones où les glissements temporels sont plus fréquents. C’est le cas dans la rue Bold, à Liverpool, au Royaume-Uni, où plus d’une douzaine de témoignages fascinants ont été recueillis. Un article dans ce blog en parle: Glissements temporels dans une rue de Liverpool.

Rapporter un objet d'une autre époque

Certaines « victimes » de glissements temporels reviennent d’une autre période avec un objet qu’ils rapportent dans le présent.

Ce fut le cas d’un homme qui, en 1973, entre dans une boutique de Great Yarmouth, au Royaume-Uni. Il y achète un paquet de 36 enveloppes pour le prix d’un shilling. Trois semaines plus tard, il désire retourner à la même boutique, mais il trouve un commerce moderne à cet emplacement. En cherchant à retrouver ces mêmes enveloppes, il apprend que le fabricant a arrêté de les produire 15 ans plus tôt. 

L’exemple suivant de glissement temporel se passe en Russie. Il s’agit d’un de mes cas favoris, car il implique que les victimes de l’anomalie aient interragi avec des gens d’une autre époque, échangeant même des objets avec eux. Leur témoignage démontre aussi qu’ils ont vécu plusieurs glissements de temps dans ce même lieu, ce qui en fait une zone de concentration de cas.

Glissements temporels vers le siège de Leningrad

En Russie, un groupe d’amis, qui a pour passion de faire des fouilles sur d’anciens champs de bataille de la deuxième guerre mondiale, a expérimenté plusieurs fois des anomalies temporelles sur le site du siège de Leningrad. Certaines de ces anomalies étaient à peine visibles lorsqu’elles se manifestaient, comme des ombres, alors qu’en d’autres occasions, c’était tellement réel qu’ils pouvaient toucher les gens et interagir avec eux.

Une fois, ils ont vu une division de chars allemands dans la région de Ropsha. Cloués sur place, ils ont observé la bataille faire rage entre les Allemands et le peloton antichar soviétique, qui fut éliminé par les chars. Ils ont vu des chars en feu, et leurs équipages, fuyant l’incendie, être abattus par des soldats d’infanterie.

Comme ils étaient sur place pour trouver des reliques de guerre, ils remarquaient chaque arme à feu qui tombait sur le champ de bataille lors de la confrontation, et une fois la scène terminée, ils sont allés creuser à ces endroits et ont pu en excaver quatorze.

siège de leningrad
Siège de Leningrad

Lors d’un autre glissement temporel, deux hommes à cheval se sont dirigés vers eux, et l’un d’eux s’est empressé d’éteindre le feu de camp qu’ils avaient fait en expliquant que les Allemands pourraient les voir et les attaquer. Croyant qu’ils avaient à faire avec des partisans, les deux cavaliers les ont interrogés sur leurs vêtements, leur véhicule, et leur ont demandé pourquoi leurs armes étaient dans une telle condition. « Dieu merci, ils semblaient être pressés, car après 5 minutes, ils nous ont souhaité bonne chance et sont repartis. »

Mais avant de partir, l’un d’eux voulut échanger son arme contre le sniper SVT40 que portait l’un des chercheurs de reliques. « J’étais tellement sous le choc, que ma seule réaction fut de faire oui de la tête. » 

Aujourd’hui, il garde précieusement le chargeur de 5 cartouches à balles blindées que lui avait donné l’un des cavaliers. « Probablement que personne ne croira que ce simple chargeur Mosin contenant des balles blindées a traversé 70 ans à travers une anomalie temporelle, plutôt que d’avoir été trouvé lors d’une fouille, mais moi, je sais que c’est arrivé! Et cela rend cet objet inestimable à mes yeux!  »  (Réf. 8)

Hypothèses pour expliquer les glissements temporels

Comment expliquer de telles anomalies? Peut-on prétendre que ce sont des hallucinations, alors que plusieurs personnes peuvent expérimenter le même glissement temporel en même temps et y voir les mêmes choses?

Et s’il existait plusieurs mondes parallèles, serait-il possible de passer d’un monde à l’autre?

Ou si c’était plutôt que le temps n’est pas linéaire, mais constitué d’une façon où il est vraiment possible d’interagir avec des personnes d’une autre époque? 

Finalement, certains croient que des souvenirs d’incarnations précédentes peuvent expliquer certaines anomalies temporelles.

Et vous? Qu’en pensez-vous?

Références pour ma recherche et sources des citations

  1. Edwards, Ron, C.B. Colby et John Macklin.- The Little Giant Book of Eerie Thrills and Unspeakable Chills.- Sterling, 2004.
  2. Time traveling family wants a pretzel, Glitch in the Matrix, Reddit
  3. Entering The Mysterious Dimensions of Shadow World, rense
  4. Strange People Who Shifted to Other Dimensions, Mysterious Universe
  5. Out of this world pizza, Glitch in the Matrix, Reddit
  6. Oz Factor, Encyclopedia.com
  7. The Oz Factor, HowStuffWorks
  8. Siege of Leningrad Time-Slip, Phantoms and Monsters
  9. Time Slips: Urban Legend, Ghost Story, or Utter Nonsense?, Icy Sedgwick

Published bySuzie Palmer

Suzie Palmer est une Québécoise qui a habité dans différentes provinces canadiennes et aux États-Unis. Elle s'intéresse au paranormal et aux mystères depuis son adolescence.

2 Comments

  • […] glissement temporel, c’est une sorte de voyage dans le temps accidentel. Une personne se retrouve tout à coup […]

  • Patrick Deleurme

    17 juin 2020 at 05:07 Répondre

    Il s’agit de commutation de ligne spatio-temporelle (effondrement d’une onde de probabilités dont la densification d’informations est telle, qu’elle se décohère au niveau quantique, parce qu’elle est la plus probable) Tant que la réalité n’est pas observée, elle n’est que potentialité et probabilité.
    Tout ceci est expliqué dans mon article de blog suivant notamment grace aux infographies de Philippe Guillemant
    https://retrocausalite.com/synthese-de-notre-realite/

Post a Comment