incident ufologique de Nuremberg

Bataille dans le ciel au 16ème siècle

Est-ce un événement ufologique qui fut observé par un grand nombre de personnes 

dans le ciel de Nuremberg, en Allemagne, en 1561?

Une gravure de l’époque le laisse croire…

Hanns Glaser était une sorte de journaliste dans l’Allemagne du 16e siècle. Il a décrit un événement rare et intriguant survenu tôt le matin du 14 avril 1561 dans la ville de Nuremberg. Sa gravure sur bois montre un ciel rempli d’objets étranges et de la fumée provenant du sol où certains objets semblent s’être écrasés.

La gravure est accompagnée d’une description parlant de cylindres et d’objets sphériques volant dans les airs, engagés dans un combat. Plusieurs objets étaient rouges, et il y avait “une chose semblable à un long fer de lance épais et noir, son emmanchement orienté à l’est et sa pointe à l’ouest. »

Selon Glaser, la scène a été observée par de nombreux habitants de Nuremberg. La bataille d’objets volants a duré plus d’une heure, et les témoins ont été en mesure de discerner quel camp était en train de gagner. Ils ont précisé que certains objets sont tombés sur le sol «dans une immense fumée», tandis que d’autres se sont envolés au loin pour disparaître «dans le soleil».

Glaser conclut dans son rapport qu’il s’agit probablement d’un signe de Dieu.

incident ufologique de Nuremberg

Événement ufologique

Bien que pour certains, l’incident supposément survenu à Nuremberg n’est qu’une absurdité de l’époque, un nombre croissant de scientifiques, d’historiens, d’archéologues et de géologues considèrent la théorie de l’événement ufologique comme fort plausible. Il pourrait réellement y avoir eu une bataille d’engins volants dans le ciel allemand au 16ème siècle.

Certains sceptiques affirment que les habitants de Nuremberg ont réellement observé quelques chose dans le ciel ce jour-là, mais qu’il s’agit d’un halo solaire. 

halo solaire
Halo solaire

Comment étaient perçus les OVNIs à cette époque?

Une des différences majeures entre les observations d’OVNIs des gens de cette époque et les nôtres, c’est que ceux qui racontaient leurs observations ne se faisaient pas moquer d’eux. De plus, ils ne pouvaient pas confondre les OVNIS avec d’autres objets volants, comme des avions, des ballons météorologiques ou toute autre technologie moderne qui n’existait pas à l’époque. 

Une autre différence se trouve dans l’interprétation de l’événement: alors qu’ils croyaient être témoins d’un acte de Dieu, nous pensons à notre époque qu’il s’agit d’une technologie aéronautique plus avancée que la nôtre. 

Traduction complète du texte de la gravure

incident ufologique de Nuremberg

À l’aube du 14 avril 1561, entre 4 et 5 heures du matin, une terrible vision est apparue sur le soleil, une vision effrayante vue par de nombreux hommes et femmes, aux portes de la ville de Nuremberg, et dans la campagne. D’abord, sont apparus au milieu du soleil deux arcs semi-circulaires rouge sang, comme la lune dans son dernier quartier. Et dans le soleil, au-dessus et en dessous et des deux côtés, la couleur était celle du sang, il y avait une boule ronde de couleur ferreuse, partiellement mate et partiellement noire. D’autres sphères, de la couleur du sang, formaient des cercles de chaque côté du soleil, il y avait des sphères en grand nombre, certaines par rangs de trois, d’autres par groupes de quatre qui formaient un carré, et certaines se tenaient seules. Entre ces dernières on voyait des croix rouge sang, et des trainées rouge sang devenant plus épaisses à l’arrière, et malléables comme des tiges de roseaux à l’avant. À cette vision se mêlaient trois grands cylindres, un à gauche, un à droite et un troisième au-dessus du tout. Et dans ces cylindres étaient quatre sphères et plus.

Tous ceux-là on commencé à se battre entre eux : on rapporte que les sphères sont d’abord entrées dans le soleil, et en sont ressorties pour s’entrechoquer, les grands cylindres ont commencé à se tirer dessus avec des sphères. Pendant une bonne heure, tout cela a combattu violemment et lutté jusqu’à épuisement des forces en s’élevant et s’abaissant devant le soleil. Enfin, comme il a été rapporté, tous les objets ont chuté vers la terre, comme s’ils voulaient tout incendier et sont finalement tombés sur le sol dans un grand élèvement de vapeur et se sont dissous. Après ce spectacle, on raconte qu’est apparue dans le ciel une chose semblable à un long fer de lance épais et noir, son emmanchement orienté à l’est et sa pointe à l’ouest.

Mais ce que tous ces signes signifient, Dieu seul le sait. Mais comme nous avons vu se succéder ces derniers temps dans le ciel tant de signes différents que Dieu tout-puissant a fait apparaître — comme s’il voulait nous faire faire pénitence pour notre vie de péchés — nous sommes si ingrats que nous négligeons de tels signes et prodiges, et que nous plaisantons sur le sujet et en faisons fi. Il est à craindre que Dieu nous inflige une terrible punition pour notre ingratitude. Cependant ceux qui craignent Dieu ne le négligeront nullement et tous ceux-là garderont fidèlement l’avertissement de leur Père miséricordieux, amélioreront leur vie et serviront Dieu avec joie pour que celui-ci détourne de nous sa colère et la punition méritée. Pour que nous comme ses enfants puissions vivre ici pour un temps et là-bas pour l’éternité.

Que Dieu nous vienne en aide. Amen.

Par Hans Glaser, peintre de lettres à Nuremberg.

Un incident similaire est survenu à Bâle, en Suisse, le 7 août 1566

Le 7 août 1566, à l’aube, de nombreux citoyens apeurés de Bâle (Suisse), virent pendant plusieurs heures des sphères noires prendre part à une formidable bataille aérienne, envahissant le ciel de leur ville. Un tract rédigé à l’époque par l’historien Samuel Coccius, le rapportait comme un événement religieux.

Quelques jours auparavant, le 27 juillet, vers 21 heures, les témoins ont vu le soleil changer de forme et de couleur: « Tout d’abord, le soleil a perdu tout son éclat, il n’était pas plus gros que la pleine lune, et finalement, il a semblé pleurer des larmes de sang et l’air derrière lui est devenu noir. » Le lendemain matin, « le soleil s’est levé vers six heures et s’est couché avec le même aspect que la veille. Il a éclairé les maisons, les rues et les alentours comme si tout était rouge sang et ardent. »

Et enfin, le 7 août, le tract a enregistré:
« À l’aube du 7 août, nous avons vu de grandes sphères noires qui allaient et venaient avec une grande rapidité devant le soleil, se comportant comme si elles menaient une bagarre. Beaucoup d’entre elles étaient rouge ardent et se sont rapidement effondrées avant de s’éteindre. »

incident ufologique de bâle, suisse

Une autre théorie: le glissement temporel

Certains ont fait remarquer que les gravures sur bois et les descriptions de l’événement ressemblent beaucoup à un combat aérien moderne opposant des avions de forces opposées. En outre, les objets en forme de croix ressemblent au profil d’un avion de chasse de la Seconde Guerre mondiale qui prend de l’altitude dans un angle raide. 

Certains, donc, ont suggéré que la bataille qui a été vue par des témoins du 16ème siècle était en réalité une bataille aérienne de la Seconde Guerre mondiale, et qu’une sorte de glissement temporel aurait permis aux habitants de Nuremberg d’être témoin en 1561 d’un événement qui ne se produirait pas avant 400 ans.

chasseurs de la deuxieme guerre mondiale

2 commentaires


  1. « 4 et 5 heures du matin, une terrible vision est apparue sur le soleil » le soleil a 5h du mat ?
    cool les article en tout cas,
    ya pas de facebook ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *