13 photos de fantômes à vous donner la chair de poule

13 photos de fantômes à vous donner la chair de poule

Les photos et les vidéos ne peuvent jamais être des preuves du paranormal.
Il sera toujours possible de truquer une photo ou une vidéo, ou de mentir dans son témoignage.
Toutefois, certaines photos portent à réfléchir…
Voici 13 photos qui m’ont particulièrement troublée.

1

il n'aurait manqué la photo de groupe pour rien au monde

Freddy Jackson, un mécanicien d’avion de la Royal Air Force, a été tragiquement tué en 1919 dans un accident impliquant une hélice d’avion. Le jour de ses funérailles, son escadron a été pris en photo.
Le visage de Freddy peut être vu derrière le quatrième aviateur à partir de la gauche dans la dernière rangée.  Lorsque la photo a été rendue publique dans les années 1970, Victor Goddard, un officier à la retraite de la RAF, a confirmé qu’il s’agissait bien de Freddy Jackson.

photo de fantôme

2

Sa belle-mère lui avait promis qu'elle serait avec lui

Cette photo a été prise le 22 mars 1959 à Ipswitch (Royaume-Uni) par Mable Chinnery. Après avoir visité et pris en photo la tombe de sa mère qui était décédée la semaine précédente, Mable marchait jusqu’à la voiture où l’attendait son mari Jim. Comme il ne restait qu’une seule pose sur son rouleau de film, elle a pris une photo de son mari. Au moment de la prise de vue, elle n’a rien vu d’anormal. C’est seulement lorsqu’elle a vu les photos développées qu’elle s’est aperçu que derrière son mari, on peut voir sa propre mère qui semble être assise sur le siège arrière.

Dans une entrevue, Jim Chinnery a expliqué que sa belle-mère aimait s’asseoir à cet endroit dans la voiture. Il a ajouté que ses derniers mots à son intention avant de mourir avaient été « Il ne t’arrivera jamais de mal, car je serai avec toi. »

chinnery

La photo entière

Ellen Hammel

Mme Ellen Hammell, mère de Mable Chinnery, de son vivant.
Notez qu’elle tient des lunettes dans une main, qui rappellent celles que porte son « fantôme »

3

Le chevreuil qui voit un fantôme

Édition: Cette photo est un canular. On peut rajouter cette petite fille sur nos photos grâce à une app qui s’appelle Ghost Capture.

Philip, de Mason au Texas, a envoyé cette photo au blog Strange Conspiracies, en expliquant que son père a installé une caméra afin d’observer les chevreuils qui viennent se nourrir à son installation. « Tôt le matin, vers 5 heures, nous avons vu quelque chose de bizarre: nous avons filmé un chevreuil mâle qui mangeait lorsqu’il a été effrayé par un fantôme! C’est très étrange et j’ai peur de ce qu’il pourrait y avoir sur notre propriété. »
L’enfant sur la photo, qui est vue par la caméra et le chevreuil, n’était pas visible pour Philip et son père. Philip spécifie qu’il n’y a pas d’enfant chez lui qui aurait pu être dehors à cette heure-là par un froid pareil. 
Un autre lecteur du blog commente que les vêtements de l’enfant ressemblent aux habits traditionnels des autochtones d’Amérique.

4

J'aurais vraiment peur si je voyais cela sur une de mes photos

Au milieu des années 1950, la famille Cooper venait tout juste d’emménager dans une vieille maison qu’ils venaient d’acquérir. Ils ont décidé de s’y prendre en photo. Ils semblent heureux sur le cliché, sûrement parce qu’ils ne savent pas qu’un invité, soit un homme au visage sans trait, a décidé de venir leur souhaiter la bienvenue en tombant du plafond.

5

Un endroit impossible pour une personne en chair et en os

photo de fantôme

L’utilisateur Reddit RickieOnRadio a publié cette photo prise par sa tante. Celle-ci terminait de donner le bain à son fils et elle le portait d’une main, alors qu’elle tenait son téléphone dans l’autre main pour le prendre en photo.

Il n’y avait personne d’autre dans la maison, et il n’y avait pas de miroir dans cette pièce. L’apparition d’une personne derrière le bébé est donc un mystère.

Encore pire, il n’y avait même pas assez de place dans cette petite pièce pour qu’une personne se tienne debout à cet endroit. Voyez par vous-même avec cette deuxième photo, montrant la toilette.

La pièce où la photo a été prise
Superposition de deux photos, qui montre bien l'endroit où le "fantôme" se trouve par rapport au mur. Il n'y aurait pas de place pour qu'une personne en chair et en os se tienne là.

6

Le chien ne semble pas la remarquer

En 1967, Harry Dack a pris une photo de son petit-fils, dehors derrière sa maison, à Carlin How au Royaume-Uni. Personne ne connait l’identité de la femme qui apparaît sur le cliché, et qui semble regarder le chien Jack Russel que tient dans ses mains le petit-fils de Harry Dack.

7

Le chien de l'enfer

Joe Martinez et son épouse posent pour une photo prise lors d’une fête d’anniversaire, à laquelle aucun chien n’était présent. La réunion de famille semblait normale, mais la photo ne l’était pas. Derrière Joe, un visage effrayant regarde l’objectif. Certains y voient un chien, mais Joe y a vu un démon.

Joe, qui consommait beaucoup de drogue à l’époque, a été tellement bouleversé par l’image qu’il a arrêté de consommer. Il garde toujours la photo avec lui dans son porte-feuille pour se rappeler l’homme qu’il était.

Certains disent qu’il s’agit d’une ombre, autrement dit d’un simple cas de paréidolie. Au lecteur d’en juger.

Qu’est-ce qu’une paréidolie?

Que voyez-vous sur cette photo? Le visage d’un barbu? Regardez encore… 

Ci-dessous, à l’aide de couleurs, vous pouvez voir à gauche le barbu que la plupart des gens voient sur cette photo.
À droite, vous pouvez voir l’homme, la femme et l’enfant qui sont réellement le sujet de cette photo.

paréidolie
paréidolie

La paréidole, c’est la tendance qu’a le cerveau humain à trouver des formes familières dans un motif informe, comme par exemple lorsqu’on s’amuse à trouver des formes dans les nuages. Probablement pour des raisons de survie, le cerveau identifie encore plus souvent des visages que d’autres formes. C’est ce qui fait que beaucoup de gens voient un barbu dans la photo précédente, et c’est aussi ce qui nous fait parfois voir des visages ou des formes que l’on associe à des fantômes ou des être surnaturels sur des photos.

8

La main fantôme

Peaches Geldof a pris un selfie avec son fils dans le bain. Une de ses mains est autour de la taille de son enfant pour le tenir, et son autre main prend la photo. La main qui apparaît dans ses cheveux, près de son visage, n’appartient ni à elle, ni au bébé! 

Peu de temps après qu’elle ait publié cette photo sur Instagram, Peaches est morte d’une overdose d’héroïne.
Peut-être aurait-elle dû prendre l’apparition pour un avertissement et arrêter de consommer, comme l’a fait Joe Martinez.

9

Quand la mort ne sépare pas les amis

La photo ci-dessous, prise par un certain M. Filson, fut soumise en 1927 au British College of Psychic ScienceOn y voit Lady Hehir et sa chienne Tara. 

L’autre chienne de Lady Hehir, nommée Kathal, était décédé six semaines plus tôt. La photo de droite montre Lady Hehir et Kathal. 

Tara était triste depuis la mort de Kathal, car celle-ci était sa compagne de jeux favorite. Mais la petite Kathal ne semblait pas être partie bien loin, puisque sur la photo prise par M. Filson, à l’emplacement de l’arrière-train de Tara, se trouve la tête d’un petit chien. Lady Hehir y reconnait Kathal, ou du moins son fantôme.

« D’ailleurs, a déclaré Lady Hehir aux enquêteurs qui ont étudié l’affaire, je suis convaincue que Kathal se trouve très souvent dans la pièce où je me tiens avec Tara. Cette dernière semble communiquer régulièrement avec elle… »

Lady Hehir avec la petite chienne Kathal
Tara et la fantôme de Kathal

10

La Dame Blanche de l'église de Worstead

En 1975, Diane et Peter Berthelot visitaient Worstead au Royaume-Uni avec leur fils de douze ans. Puisqu’il faisait très chaud, ils sont entrés dans l’église afin d’y trouver de la fraîcheur. Diane en a profité pour faire une prière concernant des problèmes de santé qu’elle avait à l’époque.

Son mari l’a prise en photo alors qu’elle était assise, seule, et qu’elle priait. Lorsque la photo fut développée, les Berthelot ont remarqué l’étrange figure blanche assise derrière Diane dans l’église. La dame blanche semblait être habillée à l’ancienne et porter un bonnet.

L’été suivant, les Berthelot sont retournés à l’église de Worstead et ont montré l’anomalie sur la photo au vicaire, le Révérend Pettit. Celui-ci leur a expliqué que cette église est habitée depuis plus d’un siècle par une Dame Blanche, et que les témoins racontent que c’est un esprit bienfaisant qui aide à la guérison. Malgré une légende locale qui dit que cette Dame Blanche apporte la mort à ceux qui la voient, dans la réalité, elle semble toujours apparaître près de gens en besoin de guérison.

En écoutant l’histoire du Révérend Pettit, Diane s’est tout à coup rappelé à quel point elle était malade à l’époque de leur première visite à Worstead. Elle a aussi réalisé que c’est depuis cette visite qu’elle se sentait mieux.

diane berthelot

11

Elle voulait être dans la photo avec les autres

En 1988, un groupe de vacanciers terminait leur séjour à Maurach en Autriche, et ont décidé de prendre une photo de groupe. L’un d’eux a installé sa caméra sur une table, a programmé le minuteur, et est allé s’installer avec les autres afin d’être dans la photo. Mais, zut! La photo s’est prise sans flash. Le vacancier a recommencé, et s’est assuré cette fois que le flash fonctionnera.

Au moment de regarder les photos développées, le photographe du groupe s’est rendu compte que sur la photo prise sans flash, une personne supplémentaire peut être vue, au centre du groupe. Elle n’apparaît pas dans la photo prise avec flash. De plus, la tête supplémentaire semble être plus près de la caméra que les visages des deux femmes à côté d’elle. Il aurait fallu que cette femme supplémentaire soit assise à l’emplacement de la table pour que la photo fasse du sens. 

Le groupe de vacanciers, interrogés à ce sujet, ont dit unanimement ne rien avoir remarqué de spécial au moment de la prise de vue, et ne pas reconnaître cette femme fantôme qui s’est glissée dans leur groupe.

La photo du haut est celle prise avec flash, et la photo du bas est celle sans flash, qui montre une "tête" de plus dans le groupe.

12

Voyez-vous le fantôme sur cette photo?

À première vue, cette photo prise en 1900 d’un groupe de quinze employées d’une usine de Belfast, en Irlande, paraît normale. 

Mais regardez bien… 

13

"C'est quoi cette chose au fond?"

Voici une photo prise au Musée de Science et d’Histoire Texas’ Fort Worth. Ce cliché a été capturé par l’utilisateur Reddit KRAMERisKRUNK alors qu’il visitait la section pour enfants du musée, avec sa nièce. Une fois à la maison, sa nièce a regardé la photo et lui a demandé « C’est quoi cette chose au fond? »

Ajoutons qu’une employée du musée a confirmé que d’étranges phénomènes s’y produisent régulièrement, comme des objets qui se déplacent.

Published bySuzie Palmer

Suzie Palmer est une Québécoise habitant aux États-Unis, qui s'intéresse au paranormal et aux mystères depuis son adolescence.

No Comments

Post a Comment